TERTIAIRE—PRE-DEPARTURE GATHERING: Les boursiers de l’OVEC à l’honneur

TERTIAIRE—PRE-DEPARTURE GATHERING: Les boursiers de l’OVEC à l’honneur

L’Overseas Education Centre (OVEC) a organisé samedi son pre-departure gathering regroupant tous les étudiants qui quitteront dans quelques semaines le pays pour l’outremer, et principalement ceux qui ont obtenu des bourses. Cette rencontre qui est devenue un rendez-vous annuel a surtout pour but de récompenser les lauréats et permettre à tous ces jeunes de se côtoyer avant leur départ. Lors de la cérémonie de samedi, en présence des parents, ces jeunes ont eu droit à plusieurs cadeaux. Pour eux, c’est une joie d’avoir eu une bourse alors que même avec de très bons résultats, ils n’avaient pas eu de bourses d’État.
Chaque année, l’OVEC organise une rencontre quelques semaines avant le départ de ses étudiants afin de récompenser les lauréats et en même temps donner l’occasion à tout le monde de se rencontrer et de parler aux anciens étudiants pour les derniers conseils. Ainsi, samedi dans les locaux de l’OVEC à Moka, parents et étudiants ont eu droit à une belle cérémonie lors de laquelle les boursiers ont reçu des cadeaux des directeurs de l’OVEC, le Dr Dorish Chitson et Franky Chitson. Parmi les centaines de jeunes qui s’envoleront bientôt pour diverses destinations, quarante ont obtenu des bourses. Certains ont réussi à décrocher une 100 % scholarship alors que d’autres verront leurs études financées à 25 % ou 50 % dépendant de l’institution où ils ont été admis. À noter qu’une quarantaine de jeunes ont déjà quitté le pays pour l’Australie début juillet car leurs cours commencent ce mois-ci. Le fait d’avoir autant de bourses pour ces jeunes a été rendu possible grâce à la négociation et l’intervention de l’OVEC auprès des universités qu’il représente. « Nous croyons fermement que ceux qui sont brillants doivent avoir l’opportunité de continuer. C’est notre devoir de veiller à ce qu’ils ne soient pas laissés pour compte s’ils n’ont pas réussi à obtenir une bourse d’État », souligne Dorish Chitson. Ces jeunes se disent soulagés d’avoir réussi à décrocher une bourse car même avec de très bons résultats, disent-ils, les études à l’étranger ne sont accessibles à tout le monde.



Témoignages des boursiers
– Hanisha Sunassy (Kingston University Londres) : « Je voulais toujours faire mes études en Angleterre. Le fait d’avoir eu une bourse de 3 500 livres sterling de la Kingston University est un rêve qui s’est réalisé. Je remercie l’OVEC qui a récompensé mes démarches pour étudier dans cette prestigieuse université. »
– Yutika Chureetur (SP Jain) : « J’ai découvert SP Jain grâce à l’OVEC. Je n’aurai jamais cru que j’aurai une bourse de 100 %. Je suis contente car l’expérience que je vivrais en étudiant dans trois pays différents sera incomparable. »
– Michael Kut Kin Kan (Nottingham Nongbo, Chine) : « Je voulais au début partir en Australie, après j’ai appris que Nottingham China offre les mêmes cours à moins cher. J’irai étudier l’architecture et le fait d’avoir obtenu une bourse de 50 % me permettra de poursuivre mes études après dans un autre pays. »
– Djihane Damoo (University of New Brunswick, Canada) : « Le Canada est déjà un pays qui attire beaucoup de jeunes. J’ai obtenu une bourse de 1 500 dollars canadiens, ce qui rend les choses plus faciles. Un grand merci à l’OVEC qui a tout fait pour moi. »
– Brian Chung (Curtin, Singapour) : « J’ai obtenu une bourse de 25 %. Les démarches sont parfois stressantes mais merci à tous ceux qui m’ont soutenu. »
– Warnapura Chamodh (University of Herfordshire, Grande-Bretagne) : « Une bourse de 2 000 livres sterling en Aerospace Engineering dans une grande université britannique est une chance qu’on n’a pas tous les jours. Cette bourse me permettra de poursuivre mes études et réaliser mon rêve. »


Double boursière: Makshada Kowlessur veut faire ses preuves au Canada
Makshada Kowlessur, ancienne étudiante de Droopnath Ramphul, s’est démarquée parmi ls étudiants ayant obtenu des bourses. Ayant de bons résultats, ses démarches par le biais de l’OVEC lui permettent de décrocher une bourse pour la médecine à la Nanjing Medical University et une autre à SP Jain. Mais cette jeune fille qui croit dans le travail dur a choisi de faire ses preuves en optant pour l’université Simon Fraser au Canada. Si elle est classée par les deux premiers étudiants de cette institution durant le premier semestre, elle aura une bourse de 50 % et si elle obtient un GPA de 3,5 % pour la première année, elle obtiendra une bourse de CAN $ 35 000 pour le reste de ses études.

Source – http://www.lemauricien.com/article/tertiaire-pre-departure-gathering-les-boursiers-l-ovec-l-honneur

Share this post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *