ÉTUDES SUPÉRIEURES : OVEC lance les universités de la Nouvelle-Zélande

ÉTUDES SUPÉRIEURES : OVEC lance les universités de la Nouvelle-Zélande

Le Canada a séduit, ces deux dernières années, plusieurs Mauriciens en raison des possibilités d’y rester et d’y travailler après les études. La Nouvelle-Zélande veut elle aussi attirer des universitaires de par le monde en offrant une ouverture internationale aux étudiants. À cet effet, deux institutions de la Nouvelle-Zélande, à savoir le Christchurch Polytechnic Institute of Technology et l’Eastern Institute of Technology, seront à Maurice pour la première fois. Elles souhaitent rencontrer les récents détenteurs du HSC qui espèrent poursuivre leurs études à l’étranger. L’accent sera mis sur le programme alternance études-travail. Elles seront dans les locaux de l’OVEC le 11 et 12 février pour un Open Day, et au salon de l’OVEC à la MCB.
Ayant la réputation d’« adventure capital of the world », la Nouvelle-Zélande accueille chaque année plusieurs milliers d’étudiants internationaux. L’enseignement supérieur néo-zélandais, souligne l’OVEC, est réputé au mondialement, notamment dans le secteur de la biologie marine, des sciences de l’ingénieur, des métiers de l’environnement, du commerce international, de l’aviation, du cinéma, de la géothermie et de l’océanographie. Cette année, la Nouvelle-Zélande accorde une attention particulière à Maurice et, par l’intermédiaire de l’Overseas Education Centre, les étudiants pourront postuler pour des bourses.
Un des atouts majeurs du Christchurch Polytechnic Institute of Technology et de l’Eastern Institute of Technology est qu’ils proposent le coop programme, aussi présent dans les universités canadiennes. Le programme donne aux étudiants l’occasion de vivre une expérience de travail stimulante, et rémunérée, dans leur domaine d’étude. L’étudiant est payé, supervisé et évalué à la fois par l’employeur et par l’établissement d’enseignement. « Les jeunes sont de plus en plus intéressés à partir étudier et travailler à l’étranger. La Nouvelle-Zélande est une grande opportunité, car qu’elle propose un enseignement supérieur de qualité à un coût moins important que ses confrères anglais et ce pour le même programme », souligne le Dr Dorish Chitson. « Nous ferons en sorte que ces universités donnent aussi des bourses aux étudiants brillants ».
Obtenant automatiquement un working permit de 12 mois après l’université, les étudiants ont la possibilité de s’installer de façon permanente en Nouvelle-Zélande. Les diplômés ont du temps pour trouver un travail permanent dans leur domaine d’étude, et postuler pour la Permanent Residency.
Lors de leur séjour à Maurice, les représentants de ces universités vont rencontrer les étudiants pour leur donner plus de détails sur les cours et leurs coûts. À noter qu’un représentant de la New Zealand Trade Commission sera aussi présent dans les locaux de l’OVEC le 12 février.

Source – http://www.lemauricien.com/article/etudes-superieures-ovec-lance-les-universites-la-nouvelle-zelande

Share this post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *