QUESTIONS À : L’OVEC travaille avec les universités qui comprennent l’importance de l’éthique, selon Franky Chitson

QUESTIONS À : L’OVEC travaille avec les universités qui comprennent l’importance de l’éthique, selon Franky Chitson

Dans le cadre d’une campagne de promotion des universités malaisienne, le directeur de l’Overseas Education Centre (OVEC) Franky Chitson revient sur sa collaboration avec ces universités qui, dit-il, accueillent chaque année bon nombre d’étudiants mauriciens. Alors qu’il y a actuellement un nombre grandissant d’universités privées en Malaisie, Franky Chitson souligne l’importance de bien faire son choix. Si l’OVEC a jusqu’ici été toujours une référence dans ce domaine, son directeur l’attribue au fait qu’il collabore toujours avec les universités qui comprennent l’éthique. « Ce n’est pas la quantité d’étudiants que nous envoyons dans une université qui importe », estime-t-il.

Cette année encore, l’OVEC a fait beaucoup pour le recrutement d’étudiants en Malaisie…
L’OVEC recrute des étudiants mauriciens pour la Malaisie depuis plus de 10 ans maintenant. Les étudiants sont satisfaits car nous procédons en identifiant les principales universités de ce pays ayant des normes élevées et sont “student friendly”.

Comment se fait-il que l’OVEC arrive toujours à envoyer autant d’étudiants en Malaisie en dépit de la concurrence dans le monde entier et la mauvaise perception à propos de l’insécurité dans ce pays et le coût de la demande de visa, qui est de plus en plus élevé chaque année ?
La clé est de travailler avec les universités réputées et  de fournir le bon conseil selon les besoins de chaque étudiant. Nous collaborons avec les universités qui pensent avant tout à l’intérêt des étudiants et qui comprennent l’importance de l’éthique et de l’équité. Cela dit, nous nous concentrons sur les universités qui mettent l’accent sur les bonnes pratiques. Ce n’est pas la quantité d’étudiants que nous envoyons dans une université qui importe.

Que pensez-vous du nombre croissant d’universités en Malaisie ?
Les étudiants mauriciens sont exigeants. Il y a aujourd’hui un grand nombre d’universités en Malaisie et cela peut être au détriment de la qualité. L’OVEC fonctionne uniquement avec les universités authentiques, celles qui peuvent vraiment accorder un diplôme avec le même niveau que leurs homologues étrangers, comme au Royaume-Uni, en Australie, aux Etats-Unis, ou les institutions malaisiennes qui peuvent attribuer des diplômes. L’OVEC s’assure également de la qualité d’enseignement offert car l’on effectue souvent des visites sur le campus et rencontre le personnel enseignant et d’autres personnes qui y travaillent. Nous avons une liste de quelques universités malaisiennes bien connues offrant la meilleure qualité d’études et avec lesquelles nous travaillons, tels Monash, Nottingham, Swinburne et Curtin. Ces quatre universités offrent les mêmes cours et le même niveau d’éducation que celles du Royaume-Uni et d’Australie, et ce à un coût abordable. Le diplôme est décerné par les universités mères.
Il y a aussi l’IMU, très réputée pour les cours médicaux, tels la médecine, la pharmacie et les sciences de la santé, mais aussi HELP, qui offre une excellente quantité d’enseignement et propose des cours comme le droit, l’actuarial science et la psychologie, entre autres, ou encore l’UCSI, qui accueille beaucoup d’étudiants dans des cours d’architecture. Notons également KBU, qui dispense des cours de l’Université de Nottingham Trent, tels les arts, le design d’intérieur, les affaires et l’ingénierie, ou encore l’UTAR, qui offre un large éventail de cours à un coût relativement faible et se positionne parmi les meilleures universités en Malaisie. Les cours les plus prisés sont le game design, la publicité et le journalisme.

Avez-vous déjà assisté à des ateliers et des conférences universitaires en Malaisie ?
Oui. Et j’ai été invité aux ateliers de la plupart des universités avec qui je travaille. J’ai par ailleurs récemment reçu un certificat de reconnaissance lors d’un atelier de travail avec l’Université de Monash et Nottingham.

Un message aux étudiants mauriciens qui souhaitent étudier en Malaisie…
Je leur dirai que l’OVEC est là pour veiller à ce que les étudiants choisissent la bonne université pour étudier en Malaisie et fait de son mieux pour aider les élèves dans leur future carrière.

Source – http://www.lemauricien.com/article/questions-lovec-travaille-avec-les-universites-qui-comprennent-limportance-lethique-selon-fr

Share this post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *