SALON D’OVEC DU 28 AU 30 NOVEMBRE : Connaître les possibilités d’études supérieures

SALON D’OVEC DU 28 AU 30 NOVEMBRE : Connaître les possibilités d’études supérieures

Cette année encore, l’Overseas Education Centre (OVEC), donne rendez-vous aux jeunes mauriciens pour son salon bisannuel, du samedi 28 au lundi 30 novembre au Flying Dodo Restaurant à Bagatelle. Le salon accueillera pour la première fois l’University of British Columbia. Les aspirants étudiants pourront déjà prendre connaissance des opportunités d’études dans ces universités et postuler sur place.

La période marquant la fin des examens du HSC est une étape importante pour nos jeunes. Si Maurice compte plusieurs institutions d’études supérieures, les études à l’étranger chaque année continuent à avoir la cote auprès des jeunes pour les nombreux avantages qu’elles offrent. Écoles prestigieuses, large éventail de formations et de spécialisations, travail après-études, possibilité d’émigration éventuelle, vivre une culture différente, côtoyer des jeunes de divers pays et apprendre à se débrouiller seul, sont autant d’aspects que le jeune mauricien considère en faisant son choix d’études. L’OVEC accompagne ainsi depuis plus de 15 ans les jeunes dans cette démarche, en organisant son salon de l’étudiant, qui permet de connaître les possibilités d’études supérieures.
Durant ces trois jours, cette rencontre permettra aux jeunes de se documenter, de dialoguer avec des professionnels de l’éducation, de rencontrer des responsables et des professeurs d’établissements de l’enseignement supérieur. Au fil des années, le salon des étudiants d’OVEC est devenu un rendez-vous incontournable dans le paysage de l’éducation tertiaire à Maurice. C’est aussi le seul à être un one-stop shop des études à l’étranger, où les jeunes peuvent se renseigner non seulement sur les cours qu’offrent les universités dans le monde entier, mais aussi sur les prêts bancaires, les visas d’étudiants et autres services indispensables. Le salon d’OVEC offre habituellement aux jeunes mauriciens la chance de bénéficier de billets d’avion à prix forfaitaires, des assurances voyages et des cartes d’étudiants internationales gratuites grâce à son partenariat avec des agences de voyages. Il permet même d’avoir 50 % de remise sur leurs frais bancaires lors des emprunts de MCB Campus.
Ce salon accueillera beaucoup de représentants venant de presque tous les continents. Les institutions canadiennes viennent en grand nombre, telles que l’Université de New Brunswick, l’Université de Guelph, le Memorial University de Newfoundland, Seneca, Humber et Algonquin. Le Canada devient une destination très importante surtout à cause de son système « d’éducation coopérative » qui facilite l’insertion directe des étudiants dans le domaine du travail. L’OVEC dédiera donc tout un pavillon aux institutions canadiennes, vu la demande croissante pour cette destination. Par ailleurs, l’Afrique du Sud sera représentée par l’Université de Monash et l’institution Varsity, une institution tertiaire privée très reconnue.
En outre, OVEC représente depuis peu la célèbre Université de British Columbia [UBC] située à Vancouver dans l’ouest du Canada (Voir hors-texte). De plus, les universités très prisées par les Mauriciens seront de nouveau présentes, à l’instar de l’Université de Monash (Australie, Malaisie, Afrique du Sud et Chine) ; Curtin (Australie, Singapore et Malaisie) ; le Swiss Education Group qui comprend aussi le fameux César Ritz ; L’Université de Central Queensland ; le HELP & L’UCSI de Malaisie ; le Nottingham University & le Xian Jiaotong Liverpool University (qui sont des campus des universités anglaises en Chine). Toutes les formations techniques et académiques, allant de la plomberie jusqu’à la médecine, en passant par le génie aéronautique, sont offertes. Ceux qui n’ont pas le niveau requis pour entrer en première année universitaire ont la possibilité de faire une « foundation » ou un « fast track diploma ». Les représentants éclaireront les aspirants étudiants mauriciens sur leurs cursus, leurs modalités de recrutement, leurs diplômes. Bon nombre de jeunes ayant obtenu de brillants résultats en HSC, ont réussi dans le passé à obtenir des bourses dans ces universités. Dans cette optique, OVEC encourage les jeunes à se renseigner auprès des représentants.

L’OVEC a été honoré par l’octroi de deux prix internationaux qui démontrent son professionnalisme : en 2011, OVEC a reçu le prix d’International Quality Crown attribué à Londres aux entreprises qui ont fait preuve d’excellence alors qu’en novembre 2013, Le Lifetime Achievement Award a été décerné à sa fondatrice et Directrice générale, Dr Dorish Chitson, lors du concours de l’Africa’s Most Influential Woman Award qui a ainsi honoré son engagement à l’éducation pendant 40 ans.
L’entrée au salon d’OVEC est gratuite. De plus, OVEC organisera des journées portes ouvertes dans ses locaux à Moka sur plusieurs jours. La Nouvelle-Zélande sera présente le 25 novembre, suivie du Swiss Education Group le 27 novembre et la New Brunswick University le 1er décembre.
University of British Columbia – un centre de recherche mondial

L’University of British Columbia reçoit chaque année des étudiants de toutes nationalités du monde et dans toutes les disciplines. L’UBC est un centre mondial de recherche, d’enseignement, et d’innovation et est maintenant classée parmi les 20 meilleures universités publiques dans le monde. Deux Premiers ministres, dont le Canadien Justin Trudeau, et sept lauréats de Prix Nobel proviennent de l’UBC depuis sa création en 1915. La plupart des Canadiens aspirent à y aller, mais les critères d’entrée sont assez élevés et l’admission à l’UBC est compétitive. L’UBC est aussi reconnue pour son programme « co-op » en partenariat avec de puissantes firmes, telles que Microsoft, Google, Boeing, HSBC, Samsung, Amazon, Deloitte. De plus, 90 % de ses étudiants trouvent un emploi dans le mois qui suit l’obtention de leur diplôme. L’UBC consacre plus de 10 millions de dollars annuellement à des prix, des bourses d’études et d’autres formes d’aide financière pour les étudiants étrangers. Les chargés de cours d’UBC ont récemment reçu $ 4.7 M du Social Sciences and Humanities Research Council pour des recherches en terrorisme. En septembre, l’institution a célébré ses 100 années de contribution dans la recherche et l’enseignement supérieur et a assigné un partenariat avec le Langara College pour un University transfer programme pour les étudiants aborigènes.
La date limite pour soumettre les candidatures pour les bourses est le 10 décembre. Le Dr Dorish Chitson représentera personnellement cette université durant le salon et guidera les jeunes qui veulent s’y joindre. La date limite d’inscription pour UBC est le 31 janvier 2016 et les étudiants doivent s’y inscrire, munis de leur A level forecast results et de leurs résultats de Cambridge O level. Le représentant de l’UBC sera à OVEC au début de l’an prochain pour interviewer les étudiants qui s’inscriront durant le présent salon.

Source – http://www.lemauricien.com/article/salon-d-ovec-du-28-au-30-novembre-connaitre-les-possibilites-d-etudes-superieures

Share this post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *