SALON DE L’ÉTUDIANT DE L’OVEC : Un premier contact pour son choix d’études

SALON DE L’ÉTUDIANT DE L’OVEC : Un premier contact pour son choix d’études

L’Overseas Education Centre (OVEC) a tenu durant le week-end au Flying Dodo, à Bagatelle, son salon annuel de l’étudiant. Cette plateforme, comme chaque année, a permis à ces jeunes qui ont récemment terminé leurs examens de HSC de rencontrer les représentants des établissements d’enseignement supérieur en vue d’obtenir des informations précises sur les programmes, les conditions d’admission, les cursus, les diplômes proposés ou encore les débouchés.
Plus d’une vingtaine de représentants universitaires, venus du monde entier, dont de nouvelles institutions, étaient présents pour le salon, permettant aux futurs étudiants de faire le point et de s’organiser pour leurs études. Les jeunes ont eu l’occasion de se documenter, de rencontrer des responsables et des professeurs d’établissements de l’enseignement supérieur et de prendre connaissance des options de bourses. Cette manifestation a également été l’occasion pour ces aspirants étudiants de discuter, d’échanger et de partager leurs expériences afin de choisir la formation la plus adaptée. Outre le coût des études, ces jeunes veulent aussi connaître les possibilités d’emploi dans ces pays après leurs études. La possibilité de rester travailler dans un pays après les études est un facteur qui pousse de plus en plus de jeunes à opter pour les destinations telles que le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Les possibilités d’y rester, d’y travailler et d’obtenir par la suite le Resident Permit est une option qui attire de plus en plus d’étudiants soucieux de ne pas obtenir un emploi à Maurice après leurs études. De plus, avec les nouveaux règlements rendant plus accessible l’immigration au Canada (voir HT), l’on remarque un intérêt grandissant pour ce pays.
Le Dr Dorish Chitson explique que ce salon est important pour les parents car c’est l’occasion de voir toutes les possibilités d’études pour leurs enfants pour pouvoir se préparer. Ils peuvent ainsi se rassurer auprès des représentants universitaires et nouer un premier contact. « Si ces jeunes ne trouvent rien qui leur convient au salon, ils peuvent toujours passer nous voir à notre bureau, à Moka », souligne-t-elle.


Fanshaw College
Le Fanshawe College est l’un des plus grands collèges dans le Sud-Ouest de l’Ontario, au Canada. C’est l’un des meilleurs collèges d’alternance travail-études, proposant un choix de 40 programmes qui associent l’apprentissage et la formation en milieu de travail. Ces campus et centres offrent plus de 100 programmes dans plusieurs domaines. Des cours sont mis en place uniquement pour des étudiants internationaux, explique Aysem Onar, le représentant du collège. Des Merit scholarships, allant jusqu’à 5 000 dollars canadiens, sont disponibles.

Xiamen University Malaysia Campus
Xiamen University Malaysia Campus (XMUMC) est la première université chinoise sur un campus à l’étranger. Elle accueillera ses premiers étudiants en 2017 et offre des bourses de 30 %. Les cours sont dispensés en anglais, souligne Pee Zhenyu, le représentant de l’université. Les cours peuvent coûter environ Rs 180 000 par an.

Australian International Institute of Workplace Training
L’Australian International Institute of Workplace Training est une institution offrant des cours préprofessionnels dans plusieurs domaines tels que Child Care et Work Health and Safety, entre autres. Présent pour la première fois à Maurice, le représentant de cette institution, Glen Davies, soutient que l’Australian International Institute of Workplace Training adopte une pédagogie visant à rendre l’étudiant prêt à être sur le marché du travail dès qu’il termine ses études. « We want to see our students become job ready », dit-il.

Varsity College
Le Varsity College, situé en Afrique du Sud, est une option intéressante pour les jeunes qui ne veulent pas dépenser une fortune pour des études à l’étranger. Les cours coûtent environ Rs 358 000 par an. L’institution compte déjà bon nombre de Mauriciens sur leur campus. « All our campuses and accomodation are very safe. 80 % of our graduates get a job within six months after their graduation », souligne Victor Menoita, l’International student recruitment manager.

New Brunswick University
La plus vieille école du New Brunswick au Canada a sur son campus trois étudiants mauriciens qui y sont inscrits pour des programmes de recherche. La New Brunswick University est une institution reconnue pour des programmes de recherches et est classée parmi les cinq premières universités du Canada. La New Brunswick University peut offrir des bourses allant jusqu’à 1 500 dollars canadiens.


CANADA : Les conditions pour le permis de résidence allégées

Le ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada annonce de nouvelles mesures pour obtenir le permis de résidence. Le gouvernement canadien prendra désormais en considération le nombre d’années d’étude. Ceci sera cumulé en points qui viendront s’ajouter pour la demande de permis. « With these changes, more former international students will be able to transition to permanent residence using the Express Entry system. Former international students are a key source of candidates in Express Entry because of their age, education, skills and experience », peut-on lire dans le communiqué du gouvernement canadien. La directrice de l’OVEC, Dorish Chitson, estime que ces nouvelles mesures vont encourager davantage d’étudiants à se tourner vers le Canada. « C’est une opportunité à saisir car les jeunes se préoccupent beaucoup de leur carrière après les études », dit-elle.

Source – http://www.lemauricien.com/article/salon-l-etudiant-l-ovec-premier-contact-son-choix-d-etudes

Share this post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *